Chefs & Resto Chroniques gastronomiques Gastronomie Provence
Il faut suivre cette petite famille….

Il faut suivre cette petite famille....

Tous ces bons moments qu'ils vivent à trois... Ils puisent de l'énergie dans les sourires et les yeux de leurs convives. Après le service, ils sont fourbus, mais ensemble. Le père Gély parle peu, depuis Loiseau à Saulieu, son chemin le raconte. Sa cuisine aussi. Il travaille avec les saisons, donne sa préférence aux petits marchés alentours, cueille ses herbes dans la colline. Jean-Philippe le fils ainé assure la partie pâtisserie. Laurence, son épouse, trouve les mots qui disent avec simplicité, le plaisir de recevoir, déniche les petits producteurs qu'elle nous proposera sur la carte. En salle, ou en séance de shooting, Matthias, leur plus jeune fils a du style. Il est à la bonne distance. Souvent un Nikon 5300 prêt à shooter, il fera partie de ces rares cuisiniers qui savent photographier et de ces rares photographes qui savent cuisiner. Alors que la terrasse était bondée, Hervé a gentiment accepté de cuisiner pour moi, une fleur de courgette et un merlu de ligne. J'ai demandé un verre de rosé, Laurence m'a suggéré Fontenille

En lire plus...
Chefs & Resto Chroniques gastronomiques Gastronomie
Escapade vers un monde meilleur…

Escapade vers un monde meilleur...

Élevé par des maîtres qui n'ignorent rien des mystères et des charmes de la la melanosporum, Nicolas Pailhès vit au pays du diamant noir. Dans sa cuisine, il les sublime en bijoux savoureux et parfumés. Il y ajoute de la délicatesse et du talent. A l'Escapade, l'authenticité a du style. Il cuisine avec l'ail nouveau de Piolenc, l'olive noire de Nyons, ...... Mon pote Dominique (mon belge préféré), converti depuis longtemps à la truffe et .... au rosé de Provence...

En lire plus...
Chroniques gastronomiques Gastronomie Métiers de bouche Vidéos
Hervé Sancho, Boucher MOF

Hervé Sancho, Boucher MOF

A la question "Comment était-il enfant ? La réponse est : "Plus petit". Car pour le reste, Il était tout pareil. Inventif et rebelle, charismatique et batailleur. Il a plongé dans la mêlée et parlé de viande pour rendre la vie plus difficile à ceux qui en parlaient. Une décennie qu'il voit les rideaux métalliques des boucheries, rouiller sous ses yeux, doucement réinvestie par les herbes folles....

En lire plus...
Chefs & Resto Chroniques gastronomiques Gastronomie
Johan Thyriot, le 1912 Les Cures Marines Trouville Côte Fleurie

Johan Thyriot, le 1912 Les Cures Marines Trouville Côte Fleurie

Les Cures Marines, ce n’est plus cette vieille dame traumatisée qui se complait à montrer ses bijoux et qui ne parle que de ses amours d’autrefois. Elle renait aujourd’hui sous la signature MGallery,  et la prise de direction des cuisines par Johan Thyriot. Il revient toujours au plus près de la nature, à Trouville ses assiettes racontent l’écume, la brume marine, le bord de mer. On y rencontre un petit producteur de saumon de Cherbourg, une maraichère de la ferme du Beau Hue à Saint-Pierre de Mailloc, l’équipage du « Gros Loulou »

En lire plus...
Chroniques gastronomiques Gastronomie Provence
Le Risotto de monsieur KRISE…

Le Risotto de monsieur KRISE...

La prestigieuse façade du Jules César vous intimide ? Les lourds rideaux ne vous inspirent pas, ni la salle moquettée à l'ancienne. Vous êtes insensible au graphisme mural signé Christian Lacroix... Pardon ? vous auriez préféré Combas ? Vous êtes un(e) audacieux(se), alors osez pousser la porte de Lou Marques ... et appréciez le talent de Joseph Krise. Le chef n'ira pas de table en table raconter sa cuisine. C'est un taiseux. Ça tombe bien, c'est dans le silence que l'on goûte à son Risotto de langoustines au riz rouge de Camargue dans un jus de poulet infusé au fenouil sec. Le titre est un peu long, mais c'est le plat signature de monsieur Krise, on retiendra le plaisir de sa dégustation. Quelle richesse de clair obscur dans ce liquide luisant et onctueux, ces langoustines à la chair blanche, ce riz rouge cuit de frais, le grain luisant comme une perle. Chaque bouchée est une sensation d'une masse de douceur à la fois chaude et rafraîchissante qui fond sous le palais.

En lire plus...
Chroniques gastronomiques Gastronomie
Arles, le Bistro « A Côté »

Arles, le Bistro "A Côté"

Découvrir le talent de Jean-Luc Rabanel au Bistro « A Côté » est une expérience accessible au plus grand nombre. 32€ en semaine, un menu « retour du marché », 40€ si on enchante le moment d’un verre de vin, plus de 50€ avec une eau minérale et un café. On ne s’attable pas chez Rabanel sans un petit effort.Aujourd’hui, mise en bouche simple, délicate et tonique : jeunes carottes mi-cuites façon tempora, sauce aigre-doux japonisante. Suivront des saveurs d’anchois fraîches de Méditerranée, et des parfums subtils d’herbes de Provence dans une pissaladière à la pâte légèrement tassée.

En lire plus...
Camargue Chroniques gastronomiques Gastronomie
VENDREDI AÏOLI, sur la route des Saintes-maries de la mer

VENDREDI AÏOLI, sur la route des Saintes-maries de la mer

Si vous vous trouvez à Arles un vendredi midi, tirez quelques kms vers les #Saintesmariesdelamer, faites une pause à Albaron et goûtez à l'aïoli de Frédéric Lacave. Cuisson des légumes et de la morue sous haute surveillance, aïoli monté à la main (?), le tout servi à la bonne température... Le talent n'est pas indispensable, la rigueur, oui... car le pire peut arriver, une morue mal dessalée et c'est la cata.

En lire plus...
Chroniques gastronomiques Gastronomie
Une gourmandise de dimanche après-midi…

Une gourmandise de dimanche après-midi...

Murs blancs, parquet sombre. Sur la gauche un espace en décrochage, puis en direction des cuisines les volumes se dilatent, la salle respire. L'accueil est attentif, à l'écoute. Agréablement seul dans un recoin mais bien accompagné... d'un (quart de) verre de "Pur" Chateau Revelette, élevé, dorloté par Peter Fischer (dédicace à Manu Mendez, papa de Pepito, qui la veille m'a converti à l'excellent breuvage). Je choisis le "retour du marché", une pintade de Chalons... ça me va tout à fait. Dès les amuse-bouche on apprécie la maîtrise du feu et des cuissons. Croustillant de gambas, croustillant de daurade. Chair mi-cuite, moelleuse, enveloppée dans une feuille délicatement dorée. Des collisions aux conséquences heureuses, de textures, parfums, couleurs. Mangue, basilic, godji...

En lire plus...